Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/10/2011

Rødkål

et ouais... et comme le disait si bien Obélix, ça commence à ma saouler, tous ces Ø!!! (et encore, je te passe les Å et autres Æ)

 

Mais bon, quand il s'agit de bouffe, hein... et tant que ce n'est pas du renne... ah, ouais, non, ça, c'est suédois... bref... passons...

 

Le machin, là, que s'appelorio Rødkål, c'est une recette danoise de nawel à base de chou rouge. D'hab, ça accompagne un animal mort, chez moi, ce sera servi avec de la pomme de terre, épicétou! Et pas à nawel.

 

Ingrédients:

- du chou rouge coupé en fiiiines lamelles

- du vinaigre de vin

- une pomme (acide, c'est mieux, mais #osef) (pelée, épépinée, coupée)

- de la gelée de groseilles (ou du jus de groseilles)

- de l'eau

- du sel, du sucre

(et j'ai su résister à l'envie d'y coller de l'anis étoilé... mais la prochaine fois, je ne promets pas de me retenir...)

 

Komankonfé:

On fait revenir le chou dans une cocotte (avec du beurre si tu es du nord de la Loire, avec de l'huile d'olive pour les gens qui ont encore un palais) (et la tuyauterie en bon état); quand ça a diminué, on ajoute une rasade de vinaigre de vin, de l'eau (mais pas trooooooop...) (enfin, un peu quand même, hein), la pomme et on laisse mijoter. Perso, j'ai ajouté le sel, le sucre et la confiotte (avec un rab' d'eau, le chou avait soif) au bout de 30 minutes. En tout, ça a mijoté 1h15.

 

Verdict: crècrèbon si tu aimes (comme moi) le sucré salé.

 

et si tu causes angliche, tu trouveras même une version épicée, . (je savais que j'aurais dû y mettre de l'anis étoilé!!! pffff...)