Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/03/2010

Semaine étrange...

Je ne sais pas ce qui s'est passé au fin fond de mon cerveau primitif, mais cette semaine, j'ai retrouvé le chemin des fournaux...

Enfin, pas trop, quand même, mais bon...

 

Mardi: Tarte aux poireaux. Mais attention, avec un ingrédient supplémentaire (et une facilité d'exécution à toute épreuve!)

Tu prends:

- des blancs de poireaux (garde le vert pour la sousoupe, tu veux...)

- un chouia d'huile d'olive

- des graines de sésame

- des graines de moutarde noire

- de la fleur de sel au combava

- une briquette de crème liquide

- une pâte feuilletée (pur beurre, sinon, c'est huile de palme powaaaa)

- un oeuf

- l'ingrédient secret.

Tu auras besoin aussi:

- d'une sauteuse avec un couvercle

- d'une spatule

- d'un moule à tarte

- d'un four allumé (et chaud de préférence)

TU:

découperas les poireaux en petits tronçons après les avoir lavés (c'est crade, ces trucs!); feras revenir les graines de moutarde et de sésame dans l'huile chaude quelques instants (sans les cramer, please); feras revenir les poireaux; assaisonneras; ajouteras l'ingrédient secret puis la crème liquide et laisseras mijoter à feu minimum avec couvercle; laisseras refroidir un peu, le temps que le four soit bien chaud; mélangeras un oeuf aux poireaux avant d'étaler le tout sur la pâte à tarte, piquée... Feras cuire jusqu'à ce que la couleur te plaise.

L'ingrédient secret? Haha... Devine...

 

Non, sérieux, c'était super bon, Attila faisait la gueule, il n'a rien mangé, mais Greffon a englouti sa portion et Témüjin en a redemandé...

 

Mercredi midi (préparé mardi soir après les courses... un avc, je vois que ça...): poulet korma et riz basmati.

Avant de te délivrer cette recette ô combien délicate, je précise que Témüjin déteste les sauces, n'aime pas le poulet et était de mauvais poil mercredi... Il a mangé le poulet sans la sauce et le riz, nature... Attila a mangé normalement et Greffon a failli bouffer la fourchette et l'assiette... Ce gosse est un ventre sur pattes...

Tu connais Mr P*t*k, qui fait des indienneries pour la cuisine? Ben, tu prends sa sauce korma, 4 cuisses de poulet (quoi? t'as jamais vu un poulet avec 4 cuisses?) et ... c'est tout... ah, si, juste un peu d'huile pour la sauteuse, quand même...

Tu fais revenir tes pattes d'animal mort: quand c'est doré, tu ajoutes la sauce de Mr P*t*k, tu couvres et tu laisses mijoter tranquillou. Tu retournes de temps en temps si la sauce ne recouvre pas tout. Oualà! Tu sers avec du basmati blanc et si t'es comme moi, tu te fais autre chose à côté, vu que tu manges pas de viande...

 

Jeudi midi: les champignons farcis au chèvre.

J'ai goûté ça récemment dans un resto, et je me suis dit que ce serait dommage de ne pas essayer à la maison!

Tu prends des champignons de Paris (de la taille que tu veux, mais pas trop petits, sinon, c'est ridicule... enfin, sauf si tu fais des bouchées...), du B*ursin salade chèvre et fines herbes (c'est mignon, on dirait des mini-chamallows au fromage...). Tu équeutes les champis, tu les pèles (ou pas, mais moi, oui), tu les fourres avec des bouts de fromage, tu déposes tes champis fromage vers le haut (je me méfie, je préfère prévenir) sur un plat huilé et tu enfournes... quand ça ressemble à ça (ci-dessous), c'est nickel!

Champis 1.jpg

Champi 2.jpg

Tu peux les manger chauds ou les garder au frigo et là, c'est encore plus une tuerie!

 

Bon ap'!

 

PS: avec le vert des poireaux, les pieds de champignons et quelques pommes de terre, tu te fais une soupe!

 

Commentaires

Les champignons farcis sont une recette originale ! Félicitations ! Elle a l'air facile en plus.
N'hésite pas à nous la proposer sur
http://www.regioneo.com/recette/propose
Nous ferons un lien vers ton blog. Merci.

Écrit par : Guillaume | 06/05/2010

Les commentaires sont fermés.