Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/01/2009

Poulet de Nawel? Poulet Fiesta? Poulet Sangria?

Waow! Alors, là, j'ai fait très fort!

D'habitude, le 1er janvier, on est invités chez ma mère, mais cette année, l'ombre sournoise d'une Nintendo DS s'étant dressée entre sa table et nous... on va dire... et ChériChéri voulant inviter des amis le 2 et ces même amis étant bookés le 2, on s'est tous retrouvés libres le 1er... et à table, chez MOUAH!

Déjà, je te le dis, j'ai pô l'habitude...

Panique à bord le 31... Brainstorming général dans la cuisine (avec tous mes neurones), musique en sourdine et tout et tout...

Et le résultat, c'est que j'ai préparé de la viande... (je rappelle que je suis la seule végétarienne de la maison...)... au juger, sans goûter, à l'inspi.

Il parait que c'était bon: sauf pour mon fils aîné qui a refusé d'en goûter, of course. Dois-je préciser que le Greffon (14 mois, déjà) a aimé, LUI?

 

Révélation des ingrédients pour 4 adultes (tadaaaa!):

- 4 filets de poulet (les miens étaient surgelés, c'est beaucoup plus pratique à couper, finalement)

- 2 oranges (bio, c'est mieux)

- 2 petits oignons rouges

- une grosse càc bombée de 4 épices

- un trait de vin rouge (oui, je sais, je suis super précise!)

- un wok, c'est plus fun

 

Mode opératoire:

Faire revenir les oignons et les épices dans le wok avec de l'huile, puis ajouter une orange coupée en tranches fines (mais pas trop). Ajouter le vin rouge (selon l'humeur, l'envie, le goût, le degré d'alcool) et laisser mijoter 2-3 minutes. Réserver dans un saladier et ajouter le jus de l'autre orange.

Faire revenir le poulet découpé en fines lamelles à feu vif, puis ajouter le mélange du saladier, couvrir, baisser le feu et laisser mijoter.

 

A la base, si j'ai préparé un plat avec de la sauce dedans, c'était pour accompagner les spaëtzle (pas "maison", faut pas pousser!), qui elles, ont besoin d'un peu de sauce pour être digestes ;-))

Si ça réduit trop, un petit verre d'eau ou de jus d'orange pour allonger.

ChériChéri a émis l'hypothèse, pour la prochaine fois, d'une marinade des blancs avant cuisson... (ben, c'est lui qui se coltinera le découpage des blancs de poulets mous...)

 

In pictures:

 

S6300951.JPG
ça mijote, ça fume!

S6300953.JPG

Commentaires

une belle recette, elle doit être très parfumée!!

Écrit par : lory | 15/01/2009

effectivement, c'était très parfumé. Je ne l'ai pas goûtée, mais il parait qu'on sentait bien l'orange...

Écrit par : Daydreamer | 15/01/2009

pardon mais biiiirk.
l'orange avec du salé ça m'inspire moyen ^^

Écrit par : pivoine | 16/01/2009

Pas grave, Pivoine! Ma meilleure amie préfèrerait vomir ses boyaux plutôt que de manger sucré-salé... je comprends! Tous les gouts... blablabla...

Écrit par : Daydreamer | 16/01/2009

j'irais pas jusque là ^^ (j'ai déjà mangé un truc chinois avec de l'orange c'était bon), là c'est juste tout ce jus d'oranges qui m'effraie.

Écrit par : pivoine | 17/01/2009

Limite, tu fais comme ChériChéri a dit: tu fais macérer quelques heures et tu ne gardes que l'orange pour la cuisson... zyva, bidouille! ;)

Écrit par : Daydreamer | 17/01/2009

Les commentaires sont fermés.