Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/12/2008

A la demande générale...

... de Pivoine (ben ouais, elle est est blogueuse influente, Païvoine, elle demande, on s'exécute! et hop!): une recette avec du quinoa dedans.

 

Le Quinoa: kesseksa? Ben, on appelle ça aussi le riz des andes, rapport que ça vient du pays de Zia (aaaaa-aha-ahaaaa...), là-bas, dans la cordillère où passe le condor (merci Paul et Arthur...) et sinon, des infos plus sérieuses, ici! (Que d'ailleurs, j'apprends que le quinoa est déconseillé aux enfants de moins de 2 ans, en raison de la présence de saponine... ok, et s'il en mange, et qu'il mousse pas, après, c'est bon? Non, parce-que, sérieux, les céréales infantiles de mes moufflets sont à base de quinoa, quand même...)

 

Donc, un jour, pendant que Mme Z. me torturait au caramel, je tentais vainement de secouer mes neurones pour une idée de plat sans gluten, mais festif quand même. Et Mme Z. me donna la recette d'un plat de chez elle. Mme Z. vient de Tunisie. (je précise que je ne sais pas si elle est tunisienne ou française, parce-que je ne le lui ai jamais demandé et je ne le lui ai jamais demandé, parce-que je m'en tamponne grave le coquillard... l'un ou l'autre, ça changerait quoi, hein?)

Et c'est en y repensant, là, que je me rends compte à quel point je bidouille les recettes des autres avant même de les essayer. Quelque part dans un replis de mon cortex, pfouf! Y'a un truc qui change les données. Elle dit "tomate", ça fait "mmmmh"; elle dit "radis en petits morceaux", ça fait "en tranches"; elle dit "beaucoup de thon", ça fait "un petite boite"; elle dit "poivron", ça fait "nîn, eurk, mal au bide"; elle dit "menthe fraîche ciselée", ça fait "argh, jamais de la vie!"... tout ça, alors qu'en surface, je serre les dents (rapport au caramel) et j'opine du chef (rapport à la recette).

 

Bref, Pivoine, très chère, les ingrédients de MON mix:

- du quinoa

- une boite de thon (si tu veux me faire plaisir, tu le prends "pêché à la canne", ça nous évite ces putains de filets dérivants qui zigouillent les dauphins)

- un ou deux oeufs durs

- deux belles tomates (pas des pitites, hein! et pis, t'enlèves bien les graines, hein?)

- un petite botte de radis

- de la vinaigrette: la mienne, par exemple, avec mon ingrédient qui fait tout péter: sel, poivre, demi-càc de moutarde, vinaigre, huile 4 huiles, huile d'olive... et poudre d'ortie! je mets 2 fois plus de cuillères d'huile que de vinaigre + une cuillère: ici, la supplémentaire, c'est de l'huile d'olive. Et ne flippe pas pour l'ortie, tu mets une càc rase, tu touilles, tu goûtes...

 

Mode opératoire:

 

Tu cuits ce qui doit être cuit (le quinoa et les oeufs, mais pas dans la même casserole, hein?), tu coupes tout en petits morceaux, comme t'as envie, et tu mélanges. La sauce, perso, c'était dans un shaker T-ware, chacun-e sa dose!

 

Oualà!

 

Contente, Païvoine?

 

Attention: je préviens dès maintenant, sous peu, ici même, la fabuleuse recette de la délicieuse choucroute de ChériChéri!!!!

Stay tuned!

 

 

 

 

Commentaires

Ah ben merci bien!
Voilà qui est clair et qui donne envie. Sauf l'ortie, je ne sais pas mais je coince ^^
(c'est super d'être influente comme ça dis donc :p)

Écrit par : pivoine | 04/12/2008

l'ortie, tu ne la sens pas, ça donne un petit goût différent à ta vinaigrette (tu mets pas le pot, hein, juste une càc!!!)... sinon, si tu aimes (eurk) tu mets de la menthe... (Ô, grande Pivoine!)

Écrit par : Daydreamer | 04/12/2008

Les commentaires sont fermés.